Désintox

L’éducation à l’image face à la désinformation

L’objectif de ce projet est d’œuvrer au développement de l’esprit critique des élèves de collèges et de lycées à travers l’analyse de médias audiovisuels et la réalisation d’un court métrage (documenteur ou reportage).

Pour cela, notre action propose aux élèves de collèges et de lycées :

• l’acquisition de connaissances liées à l’analyse audiovisuelle (valeurs de plan mouvements de caméra, composition de l’image, fonction du son, montage)

• des initiations aux différents outils de réalisation (prise de vue, prise de son, montage…)

• de s’approprier le langage audiovisuel comme espace de réflexion et d’expression créatif.

• de rencontrer des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel pour les questionner et découvrir leurs métiers.

Préalable

Trois parcours, au choix, sont proposés. Pour chacun des parcours, les séances sont encadrées par un intervenant extérieur, professionnel de l’audiovisuel. Certaines étapes pourront être prolongées par l’enseignant, en autonomie avec sa classe, comme par exemple l’écriture de scénario. L’intervenant aura également en charge le montage final de chacun des courts-métrages réalisés.

Parcours 1 : Documenteur

L’objectif de ce parcours est de comprendre la manière dont certains codes audiovisuels, comme ceux du reportage, du docu­mentaire ou de la vidéo amatrice, peuvent être détournés pour construire un discours convaincant sur un sujet mensonger. Ces objets audiovisuels circulent très facilement sur internet : vidéos complotistes, « creepypasta » (légendes urbaines fantastiques), faux-documentaires… Ce parcours en 2 parties propose d’analyser la construction de ces vidéos puis d’en réaliser une.

Parcours 2 : Reportage

L’objectif de ce parcours est de comprendre la manière dont on transmet des informations et dont on construit un discours par le langage audiovisuel. A travers l’analyse de reportages d’information, les élèves s’interrogent sur les écueils qui guettent la transmission d’information par l’image animée. Ils réalisent ensuite un reportage en se posant les bonnes questions pour rendre compte au mieux de l’information à partager.

Parcours 3 : Détournement d’images d’archives

Ce parcours partage les mêmes objectifs que le premier : reconnaître les codes audiovisuels du reportage et du documentaire, comprendre les effets que ceux-ci peuvent avoir sur le spectateur et prendre conscience qu’ils peuvent être détournés pour construire un discours convaincant sur un sujet mensonger. La principale différence est que ce parcours ne nécessite pas le tournage d’images puisque les élèves utiliseront de la matière audiovisuelle déjà existante : les images d’archives. Le montage de cette matière est réalisé collectivement par les élèves grâce à un outil numérique innovant : la Table Mashup https://www.mashuptable.fr/

Restitution : projection en salle de cinéma

Chaque film réalisé sera projeté lors d’une séance spéciale dans le cadre du Festival On vous Ment ! Ainsi les productions bé­néficieront des conditions de visionnage d’une salle de cinéma et leur travail s’en trouvera valorisé. Un jury composé de profes­sionnels du cinéma et de l’audiovisuel de la région décernera des prix à cette occasion : meilleur film, meilleur scénario, meilleur acteur/actrice…

Financement

Nous vous proposons de vous accompagner dans la recherche de financements complémentaires en montant des dossiers de demande de subventions.