Outil numérique innovant, la Table Mashup permet de s’initier de manière intuitive et ludique au montage de film ! Concrètement, elle offre de mixer en direct des extraits vidéos, des musiques, des bruitages… et même d’enregistrer des doublages voix, le tout par le biais de simples cartes et d’un micro !

Le mieux étant encore de la découvrir en image, n’hésitez pas à cliquer sur ce lien pour accéder à la vidéo explicative de cet outil remarquable.

La Table Mashup en images
  • A partir d’une base de données d’images et de sons, elle permet la création d’un film rapidement et offre une initiation au montage de film sans ordinateur équipé d’un logiciel de montage.
  • Sa prise en main est très intuitive et ludique ce qui facilite l’apprentissage : le médiateur peut se concentrer sur la transmission de notions audiovisuelles plutôt que sur l’explication technique d’une interface complexe.
  • Elle stimule l’esprit de collaboration par une création collective.
  • La restitution du film s’effectue dans l’instant et permet donc une projection immédiate du résultat.
  • Le retour à la matérialité du montage de films, perdue depuis l’arrivée du numérique, oblige les élèves à une réflexion préalable au montage. Pas de possibilité d’effacer ou de couper à volonté de manière impulsive.
  • Elle permet le développement de projets personnalisés grâce à la possibilité d’intégrer dans son ordinateur de nouveaux corpus d’images et de sons.

Les ateliers Mashup  pour les écoles

Plaquette ateliers Mashup pour écoles

1. Formule « Corpus intégré »

A partir du CE1 / Durée de l’intervention : 3 heures

Objectifs :
– développer une narration en image et en son,
– comprendre les notions de base du montage
– découvrir les fonctions du son (musique, bruits, voix) au cinéma
– exprimer sa créativité
– œuvrer collectivement

Les élèves réalisent un montage à partir d’un corpus d’images et de sons déjà intégré à la Table Mashup. Ils créent donc leur propre film en mélangeant des extraits vidéo issus de différents films et en enregistrant une bande-son.

2. Formule « Création de corpus »

Dans ce cas, nous réalisons avec vous un projet sur-mesure en fonction de vos objectifs pédagogiques et des thématiques que vous souhaitez aborder, pouvant s’inscrire dans  les programmes du cycle 2 ou 3. Le corpus d’images et de sons à partir duquel les élèves réalisent le montage de leur film est alors créé spécifiquement pour le projet.

Exemples de projets :

  • approfondir un événement historique : réaliser un court reportage sur un récit historique.
  • prolonger l’expérience cinématographique d’une séance de cinéma : après le visionnage d’un film, les élèves créent une bande-annonce personnelle du film en fonction de ce qu’ils ont retenu et veulent mettre en avant.
  • explorer un livre jeunesse

– Pour les romans : créer une nouvelle histoire à partir de la thématique abordée par le roman lu.

– Pour les albums illustrés : créer des décors et personnages, en dessin ou en papier découpé, en rapport avec l’album (son esthétique, son histoire, …).       Ceux-ci seront intégrés à la table mashup afin que les élèves puissent ensuite réaliser le film à partir de leur propre création.

Pour plus d’informations, télécharger la plaquette de présentation en cliquant sur le bouton.

Les ateliers Mashup  pour les collèges

Plaquette ateliers Mashup pour collèges

1. Formule « Détournement »

Objectifs :
– reconnaître les codes audiovisuels du documentaire ou du reportage
– comprendre les effets que ceux-ci provoquent sur le spectateur
– prendre conscience qu’ils peuvent être détournés dans le but de construire un discours convaincant sur un sujet mensonger

Grâce à une base de données de plans et de sons intégrée à la Table Mashup, raconter une “fake news” en détournant leur sens.

2. Formule « Création »

Dans ce cas, nous réalisons avec vous un projet sur-mesure en fonction de vos objectifs et des thématiques que vous souhaitez aborder. Le corpus d’images et de sons à partir duquel les élèves réaliseront le montage de leur film est alors créé spécifiquement pour le projet. La recherche de nouveaux plans peut être effectuée par les élèves eux-mêmes selon le projet puis nous nous chargeons de les intégrer à la table.

Exemples de projets :
> Approfondir un événement historique : réaliser un court reportage sur un sujet historique à partir d’archives audiovisuelles.

> Prolonger l’expérience cinématographique après la projection d’un film
Après le visionnage d’un film, créer une bande-annonce personnelle du film ou encore, réfléchir à une thématique et/ou un code filmique de l’oeuvre et l’explorer en choisissant les bons extraits et en travaillant sur le montage des images et du son.

Pour plus d’informations, télécharger la plaquette de présentation en cliquant sur le bouton.