NOS ATELIERS D’ÉDUCATION AUX MEDIAS

Il s’agit de transmettre aux participants des savoirs, des outils, des méthodes, pour adopter une posture active et développer un esprit critique vis à vis des objets audiovisuels qui les entourent. Dans cet objectif, deux ateliers vous sont proposés : Documenteur ! et A la manière des youtubers.

Atelier Docu-menteur !

Ce mot-valise, proposé par Agnès Varda en 1981, regroupe les formes audiovisuelles qui jouent avec le spectateur pour le manipuler. Les auteurs se servent des codes audiovisuels du documentaire ou du reportage – ou encore maintenant de la vidéo « amateur » sur Youtube – pour donner de la crédibilité, les apparences du « réel », à un propos mensonger ou à une fiction.

L’atelier se décompose en deux temps : une séance pour « voir » – visionner des extraits de documenteur ou autres « fake news », analyser, déconstruire et s’approprier le langage audiovisuel ; des séances pour « faire » : les participants, encadrés par un professionnel de l’audiovisuel, réalisent un faux documentaire.

Deux parcours vous sont proposés au choix. Pour chacun des parcours, les séances sont encadrées par un intervenant extérieur, professionnel de l’audiovisuel. Certaines étapes pourront être prolongées par l’enseignant, en autonomie avec sa classe, comme par exemple l’écriture de scénario. Un suivi à distance sera alors assuré par l’intervenant. Ce dernier aura également en charge le montage final du court-métrage réalisé qui vous sera ensuite restitué.

PARCOURS 1
Réalisation d’un documenteur

PARCOURS 2
Détournement d’images d’archive

Nous savons que des contenus trompeurs circulent très facilement sur internet : vidéos complotistes, « creepypasta » (légendes urbaines fantastiques), faux-documentaires… Ce parcours en 2 parties propose par conséquent d’analyser la construction de ces vidéos puis d’en réaliser une.

Analyse théorique / 2h

  • Découverte d’outils d’analyse audiovisuelle (image, son, montage).
  • Visionnage et analyse de documenteurs : compréhension du discours et des méthodes utilisées pour le transmettre.

Expérimentation créative / 8 à 12h

Réalisation d’un documenteur (faux documentaire, vidéo complotiste…) :

  • écriture d’un scénario
  • préparation du tournage : repérages, casting, découpage technique
  • tournage : jeu d’acteur, prises de vue et prises de son

Ce parcours, à la différence du premier, ne nécessite pas le tournage d’images puisque les élèves utiliseront de la matière audiovisuelle déjà existante : les images d’archives. Le montage de cette matière est réalisé collectivement par les élèves grâce à un outil numérique innovant : la Table Mashup. Pour découvrir l’outil en image, cliquez ici.

Analyse théorique / 2h

  • Découverte d’outils d’analyse audiovisuelle (image, son, montage).
  • Visionnage et analyse de documenteurs : compréhension du discours et des méthodes utilisées pour le transmettre.

Expérimentation créative / 4 h

  • Découverte de la table mashup.
  • Réalisation d’un documentaire complotiste à base d’images d’archive : montage des plans, enregistrement de la voix off, mixage des musiques et bruitages.
Télécharger la plaquette

Atelier Youtubers

Les participants analysent des vidéos de Youtubeurs afin d’en comprendre la construction et ses effets sur l’audience. Ils prennent conscience des possibilités offertes par cette plate-forme mais aussi de ses écueils. Ils réalisent ensuite une courte vidéo à la manière des Youtubeurs, de l’écriture au montage, en passant par le tournage.